VUE D’ENSEMBLE : Destinations des navires sortants dans le cadre de l’initiative des Nations Unies pour les grains de la mer Noire

Posted on

Contexte

Face à la guerre en Ukraine et au blocus russe des ports ukrainiens, l’ONU a lancé l’initiative “Black Sea Grain” en coordination avec des représentants de la Turquie, de la Russie et de l’Ukraine, afin de contribuer à la sécurité alimentaire mondiale en permettant l’exportation de céréales et de denrées alimentaires à partir de trois ports ukrainiens clés (Odesa, Chornomorsk et Pivdennyi). Depuis le 1er août 2022, cet accord est en place et permet le transport de céréales dans le monde entier.

Cependant, le mercredi 7 septembre 2022, le président russe a déclaré qu’il avait l’intention de limiter la destination des céréales à certains pays, affirmant que seuls deux des 87 navires partis transportaient 60 000 tonnes de produits à destination des pays pauvres. Selon Poutine, “si nous excluons la Turquie en tant que pays intermédiaire, alors presque toutes les céréales exportées d’Ukraine ne sont pas envoyées vers les pays en développement les plus pauvres, mais vers les pays de l’Union européenne”.

Analyse de Farm Europe

Selon les données compilées par Farm Europe sur ce sujet, un total de 96 navires sortants ont exporté des céréales dans le cadre de l’accord de l’ONU, selon les mises à jour opérationnelles du Centre de coordination conjoint reçues jusqu’au 6 septembre, qui comprenaient également les bateaux qui devaient partir le mercredi 7 septembre 2022 (le jour de la déclaration de Poutine).
En outre, le tonnage total de céréales et d’autres denrées alimentaires exportées par les trois ports ukrainiens avant cette déclaration s’élevait à plus de 2 171 936 tonnes métriques.
Voici les pays spécifiques qui ont reçu des céréales des ports ukrainiens dans le cadre de l’accord des Nations unies, ainsi que les quantités reçues :  

PaysN° de navires reçusQuantité de céréales (Tonnes métriques) 
Royaume-Uni 113 041
Irlande133 000
Turquie37439 490
Italie7128 368
Iran 160 150
Roumanie473 596
Corée du Sud 274 000
Pays-Bas4109 198
Égypte8230 991
Grèce316 279
Libye116 500
Allemagne158 510
Israël451 810
Soudan165 340
Inde 382 100
France221 750
Chine2111 840
Espagne7344 481 
Bulgarie19 835
Kenya151 400
Indéterminé5180 257

Ces chiffres indiquent que les pays membres de l’UE ont reçu 795 017 tonnes métriques sur les 2 171 936 tonnes métriques de céréales exportées depuis les ports ukrainiens. Cela signifie qu’environ 1 376 919 tonnes métriques de céréales et de denrées alimentaires ont été exportées vers des pays non membres de l’UE. Néanmoins, si l’on soustrait de cette quantité les chiffres des céréales perçues par la Turquie, il reste un total d’environ 937 429 tonnes métriques d’exportations disponibles pour les pays tiers. 

La quantité de céréales envoyée aux pays les moins avancés, selon la classification des pays les moins avancés de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement, s’élevait à 125 840 tonnes métriques de céréales : le Soudan a reçu 65 340 tonnes métriques de céréales tandis que l’Éthiopie et le Yémen (déclarés dans la catégorie indéterminé car ils ont transité par d’autres destinations intermédiaires) ont reçu un total de 60 500 tonnes métriques des navires Brave Commander et Karteria dans le cadre du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies.